Aller au contenu

Dire Lire l’Estrie : des membres et des livres!

Logo Dire Lire L’Estrie

Au Québec, la littérature écrite, en plein essor depuis 2020, continue à accumuler les succès de vente. La région de l’Estrie a même vu différentes nouvelles librairies ( Appalaches et Les Deux Sœurs à Sherbrooke, Le Repère à Granby ) s’ajouter à l’offre existante.

Il y a plusieurs années, lors d’une conversation avec une éditrice européenne basée à Montréal, celle-ci me confiait qu’elle s’étonnait du fait que plusieurs de nos autrices et auteurs résident en dehors de la grande région métropolitaine. Non seulement c’est bel et bien le cas, mais en plus l’Estrie abrite en son sein de nombreux talents de grande qualité! La commission Lettres, livre et oralité s’est même donné le défi de tenir une liste de nos écrivaines et écrivains, ainsi qu’une liste de nos conteurs et conteuses.

Je vous propose, dans le cadre de cet article, un regard sur quelques publications parues récemment ou à paraître au courant des prochaines semaines :

Hélène Dorion
Récipiendaire du prix du CALQ – Estrie en 2020, l’autrice orfordoise Hélène Dorion a publié Mes forêts, un recueil de poésie paru aux éditions Bruno Doucey. Dès le 28 février paraîtra aux 400 coups la réédition de son ouvrage jeunesse, La vie bercée, qui incluera de nouveaux poèmes.

Danielle Dussault
Romancière et nouvelliste de plus d’une quinzaine de titres, Danielle Dussault lance d’abord chez Somme tout (Lévesque Éditeur) le récit Les ponts de Prague, puis le carnet poétique Donnez des ailes chez L’instant même (collection Brève).

Éric Gauthier
L’auteur et conteur sherbrookois Éric Gauthier a récidivé cet automne dernier avec une cinquième parution dans les littératures de l’imaginaire aux éditions Alire, avec Les Étages ultérieurs, un récit fantastique se déroulant dans un manoir équipé d’une tourelle mystérieuse qui mène vers… l’avenir !

David Goudreault
L’année 2021 fut prolifique pour l’auteur sherbrookois David Goudreault, qui a publié J’en appelle à la poésie, un livre illustré aux Éditions 400 coups, La réparation de mes parents, un livre jeunesse aux Éditions D’eux, L’armature de nos cendres, une suite poétique dans la revue Les Écrits et S’en tenir au texte, une nouvelle littéraire dans le recueil Condoléances chez Québec Amérique.

André Jacques
L’auteur de romans policier André Jacques a fait paraître, dans la collection relief chez Druide, le récit Les gouffres du Karst, dans laquelle son enquêteur fétiche Alexandre Jobin visite le passé guerrier de la région des Balkans.

Lison Nicolas
Nouvelle autrice, Lison Nicolas nous propose avec Forillon, sur les traces du passé aux éditions GID un autre voyage dans un conflit douloureux : la fermeture de villages et le déplacement par l’expropriation de 225 familles en vue de l’ouverture du Parc Forillon.

Nicolas F. Paquin
Passionné du sort des militaires pendant les grands conflits militaires du XXe siècle, le danvillois Nicolas F. Paquin a fait paraître La mer était rouge à l’automne dernier dans la collection « Monarques » chez ADA.

LEM
Survivante de la violence sexuelle, la slameuse et écrivaine LEM a publié il y a quelques mois un recueil poétique de « macrophotographies littéraires », Et si les murs avaient su parler, tout juste avant de remporter la finale de slam du Festival International de Slam Poésie en Acadie (FISPA).

Sylvie L. Bergeron
Présidente du Conseil de la culture de l’Estrie, Sylvie L. Bergeron a préfacé le livre d’art photographique sur Sherbrooke, Fenêtres sur ma ville, paru à la fin de 2021.

Louise Abbott
Un essai sur la memphrémagogoise Louise Abbott, ainsi qu’une photographie prise par l’artiste en 1973 ont été inclus dans l’ouvrage Photogenic Montreal, par aux Presses de l’Université McGill-Queen’s. L’artiste a aussi contribué au plus récent numéro de FontMag et illustré la couverture de Emergence : Contemporary Women Poets of the Eastern Townships of Quebec.

Crédits
Les illustrations de couverture appartiennent à leurs propriétaires respectifs, auteurs, autrices, éditeurs, éditrices.

Le logo Dire Lire l’Estrie, créé par l’artiste Isabelle Renaud et disponible en différentes versions dans ce dossier, peut être reproduit et utilisé librement, dans le respect du cahier de normes.


Vous souhaitez que nous partagions vos dernières publications ?
Si vous souhaitez partager vos publications avec nous, rien de plus simple : devenez membre du Conseil de la culture de l’Estrie ( vous pouvez vérifier si vous l’êtes ou non en consultant la liste des membres ici ) et écrivez à Guillaume Houle pour nous transmettre l’information, afin que nous puissions les inclure dans cet article ou dans les prochains.

Vous aimeriez peut-être aussi

Partage

Renouvellement

Rien de plus simple pour renouveler votre abonnement au conseil de la culture que d’utiliser l’un des boutons ci-dessous.

Membre individu

Artiste, travailleur ou travailleuse culturel(le) professionnel(le) ou autre personne intéressée.

25$

Membre organisme

Organisme culturel professionnel ou reconnu ou tout autre organisme intéressé.

45$