Aller au contenu

Un soutien financier pour 36 projets artistiques et littéraires en Estrie

Annonce de 36 projets sélectionnés | Programme de partenariat territorial de l'Estrie
Annonce de 36 projets sélectionnés | Programme de partenariat territorial de l'Estrie

Sherbrooke, le 12 avril 2024 – Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), les municipalités régionales de comté (MRC) de Coaticook, du Granit, de Memphrémagog, des Sources, du Val-Saint-François, du Haut-Saint-François et de La Haute-Yamaska, la Ville de Sherbrooke, le Centre local de développement (CLD) de Brome-Missisquoi ainsi que la Table des MRC de l’Estrie, en collaboration avec le Conseil de la culture de l’Estrie (CCE) sont heureux d’annoncer un soutien de 695 900 $ à 23 artistes et 13 organismes artistiques dans le cadre du deuxième appel de projets du Programme de partenariat territorial de l’Estrie.

Description des projets soutenus
Soutien aux projets des artistes, des écrivaines et des écrivains professionnels – Total : 364 900 $
    • Karèya Audet (MRC de Memphrémagog) reçoit 9 500 $ pour Duo Dou, un projet d’adaptation et de mise en scène d’un spectacle en duo avec Tomas Jensen dans le but d’amorcer une tournée de concerts intimes. 
    • Marie-Lou Béland (Ville de Sherbrooke) obtient 20 000 $ pour la réalisation d’un documentaire intitulé Dommage Collatéraux, qui s’intéresse à la vie des femmes dont le conjoint, le fils ou le père est un détenu. 
    • Andy Bourgeois (Ville de Sherbrooke) récolte 20 000 $ pour la création d’une performance immersive, Entre les vagues, combinant une installation sonore innovante et une interaction artiste-public. 
    • Quentin Castellano (MRC des Sources) récolte 20 000 $ pour la production d’un balado moderne intitulé La grève de l’amiante centré sur cet événement marquant de l’histoire estrienne du vingtième siècle. 
    • Sébastien Croteau (MRC du Haut-Saint-François) se voit accorder 18 000 $ pour son projet Dormeuse effarée parmi les arbres dressés, une œuvre numérique immersive qui s’articule de plusieurs techniques inspirées de l’art numérique. 
    • Robert Lalonde (MRC de Memphrémagog) obtient 14 500 $ pour la recherche, la traduction et la conception du spectacle littéraire Cosse tu penses mon tit-bonhomme? 
    •  Le duo d’artistes Pépite & Josèphe (CLD de Brome-Missisquoi) obtient 18 000 $ pour la création d’une exposition intitulée Les créatures de la route en Estrie présentée dans le cadre de la mission photographique de l’Estrie et des rencontres internationales de la photographie en Gaspésie. Le duo est composé de Josèphe Landreville et Vincent Biron-Chalifour
    • Charles Lapierre (Ville de Sherbrooke) reçoit 18 000 $ pour la création du troisième album du groupe de musique trad anarchiste Excavation & poésie, intitulé Communes résistances. 
    • Caroline Lavergne (MRC du Val-Saint-François) reçoit 16 000 $ pour la mise en images du prochain roman jeunesse de l’autrice Andrée Poulin qui intègre les dessins d’enfants d’une école de Sherbrooke.  
    • Crystel Pereira (CLD de Brome-Missisquoi) se voit attribuer 18 000 $ pour son projet Jardins d’encres, qui aborde le thème de l’écologie à travers la peinture de paysages à l’encre fabriquée à partir de plantes locales.  
    • Elise Legrand (Ville de Sherbrooke) reçoit 14 000 $ pour son projet de résidence croisée en danse contemporaine à San Juan (Puerto Rico) et à Brompton.  
    • Erik Mailhiot (Ville de Sherbrooke) se voit accorder 13 000 $ pour la création, la mise en scène et la présentation publique d’un opéra de chambre intitulé Où commence l’infini. 
    • Catherine Major (CLD de Brome-Missisquoi) obtient 18 000 $ pour la création d’un album duo avec l’artiste Jeff Moran qui paraîtra à l’automne 2024 chez Ad Litteram.  
    • Martine Ménard (MRC de Coaticook) obtient 14 000 $ pour la création d’une œuvre intitulée Courant d’art qui aborde la thématique de l’eau, en collaboration avec les jeunes et les aînés de la communauté de Waterville.  
    • Sylvie Michaud (MRC du Val-Saint-François) récolte 20 000 $ pour un projet de performance intitulé Corps-Matière sur la fusion du corps à la nature au fil des saisons.  
    • Mélanie Noël (Ville de Sherbrooke) récolte 14 000 $ pour l’écriture de L’autre en soi, un court métrage de fiction sur un coup de foudre amical entre une femme soignante et une patiente en soins palliatifs. 
    • Eric G. Powell (MRC de La Haute-Yamaska) reçoit 15 000 $ pour son projet Voice of the River, une installation sonore interactive qui permettra aux visiteurs du relais McLaughlin d’entendre les sons en temps réel de la rivière Yamaska. 
    • Marie-Soleil Provençal-Aubé (MRC du Haut-Saint-François) se voit accorder 1 900 $ pour la réalisation d’une série d’œuvres intitulée Le requiem des oiseaux, qui sensibilisera le public à l’enjeu de la perte des espèces. 
    • Kassandra Reynolds (CLD de Brome-Missisquoi) obtient 19 000 $ pour la réalisation de Charpente, un projet de photographie et de poésie mettant en valeur les granges de Brome-Missisquoi. 
    • Chantal Séguin (MRC de Memphrémagog) récolte 15 000 $ pour la réalisation d’un projet collaboratif de recherche, création et diffusion en sculpture intitulé Les architectures domestiques, en partenariat avec la Maison Merry à Magog, le Musée Colby-Curtis à Stanstead et le Musée des beaux-arts de Sherbrooke. 
    • Verona Sorensen (MRC de Coaticook) se voit accorder 18 000 $ pour la création de Des mots au-delà de la toile, une série de tableaux ainsi qu’une biographie qui s’inspirent des textes de l’artiste David Sorensen. 
    • Anh Minh Truong (Ville de Sherbrooke) reçoit 18 000 $ pour la recherche et une première version de l’écriture d’un long-métrage de fiction et drame politique intitulé L’Arène. 
    • Kathleen Wilson (MRC du Val-Saint-François) obtient 13 000 $ pour son projet Empreintes, une série de performances inspirées du territoire qui explore les variations et les répétitions du temps qui passe.
    •  
Soutien aux organismes professionnels – Total : 331 000 $
    • Le 3e impérial, centre d’essai en art actuel (MRC de La Haute-Yamaska) obtient 29 000 $ pour la création de Palimpseste : effets du temps, un projet artistique rassembleur sur le thème de l’imaginaire collectif lié à l’ancienne usine Imperial Tobacco. 
    • Le BEAM – Bureau Estrien de l’Audiovisuel et du Multimédia (MRC des Sources) reçoit 29 000 $ pour la réalisation d’un camp d’écriture immersif de trois jours à Saint-Adrien, en partenariat avec Le Foyer. 
    • L’Espace culturel Cookshire-Eaton (MRC du Haut-Saint-François) se voit octroyer 27 000 $ pour Découvertes culturelles et médiation au cœur de notre communauté, une programmation alliant la musique et les arts visuels. 
    • Les Productions de l’Ancien Presbytère (MRC de La Haute-Yamaska) récoltent 29 000 $ pour la création et la production d’une œuvre théâtrale dédiée aux jeunes du primaire, Les Brownies, inspirée des dessins du Granbyen Palmex Cox. 
    • Les Productions Traces et Souvenances (Ville de Sherbrooke) reçoivent 24 000 $ pour la création d’un spectacle littéraire/exposition célébrant l’identité et la mémoire de Sherbrooke et mettant en lumière les textes d’auteur(e)s de la région, en collaboration avec le Salon du livre de l’Estrie. 
    • Les Amis du patrimoine de Saint-Venant-de Paquette (APSVP) (MRC de Coaticook) obtiennent 28 000 $ pour la production de La Grande Nuit de la poésie de Saint-Venant-de-Paquette, un événement bisannuel gratuit rassemblant plus de 40 poètes et artistes. 
    • La Maison des arts de la parole (Ville de Sherbrooke) reçoit 22 000 $ pour la réalisation du festival Les jours sont contés 2024, une série d’événements mettant en lumière la scène locale du conte, en partenariat avec les Productions Ça commence à quelle heure. 
    • Musique et Traditions illimitées (CLD de Brome-Missisquoi) obtiennent 27 000 $ pour la réalisation de la 11e édition du Festival violon traditionnel Sutton. 
    • Rang 1 – Direction culture (La Chapelle du rang 1) (MRC du Granit) obtient 28 000 $ pour la promotion et la consolidation du festival Colline. 
    • Sporobole (Ville de Sherbrooke) se voit accorder 20 000 $ pour la réalisation d’une exposition ainsi que plusieurs activités en lien avec le 50e anniversaire du centre. 
    • Le ZemmourBallet (Ville de Sherbrooke) se voit attribuer 29 000 $ pour la création et la production du spectacle Les évadé.e.s de la moraline traitant sur le sujet des dépendances. 
    • Le Centre Adélard (CLD de Brome-Missisquoi) reçoit 19 000 $ pour la résidence et la coproduction du projet Habiter, habitat, habitudes de Maude Arès, une installation in situ flottante présentée sur un étang de Frelighsburg et coproduite avec le Centre d’art Rozynski. 
    • RURART (MRC du Haut-Saint-François) se voit octroyer 20 000 $ pour la tenue de quatre résidences in situ en partenariat avec la Galerie d’art Foreman, le Centre des arts de la scène Jean-Besré (CASJB) et l’Espace culturel Cookshire-Eaton. 
      •  

Il est à noter que parmi les projets soutenus, deux artistes reçoivent une première bourse grâce à une bonification financière des ententes territoriales accordée par le CALQ.

Processus de sélection

Les demandes ont été analysées par un comité composé de pairs, réunis par le CALQ, œuvrant dans différents secteurs artistiques. Les projets ont été sélectionnés au mérite, sur la base de leur excellence et de leur adéquation aux objectifs du programme, et en fonction des disponibilités budgétaires des partenaires.

Citations des partenaires

«Que d’enthousiasme à la vue de ces projets aussi divers qu’inspirants ! Les artistes et organismes soutenus dans le cadre de ce deuxième appel contribueront assurément à faire de leur région un lieu créatif, foisonnant et dynamique.»

Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil des arts et des lettres du Québec

«Nos régions sont mises en lumière sous différents angles et l’art en est un par excellence. Les artisanes et artisans, tout comme leurs œuvres, doivent rayonner le plus possible! Notre gouvernement est donc fier d’appuyer, une fois de plus, de nombreuses et belles initiatives artistiques en Estrie. Félicitations aux bénéficiaires!»

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales

« Encore cette année, plusieurs projets artistiques verront le jour grâce à l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de l’Estrie! La créativité et la passion des personnes se reflètent dans les 36 initiatives qui seront soutenues financièrement. Je me réjouis à l’idée qu’elles bonifieront l’offre culturelle de notre région. »

François Bonnardel, député de Granby, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Nous sommes ravis de dévoiler les talents soutenus lors de ce deuxième appel à projets, qui témoigne une fois de plus de la richesse créative de la région de l’Estrie. Ces artistes et organismes sélectionnés apporteront une contribution significative à la scène culturelle locale, renforçant ainsi la diversité et la vitalité artistique de nos territoires. Félicitations à tous les bénéficiaires pour leur engagement et leur créativité exceptionnelle. »

Monique Phérivong Lenoir, préfet de la MRC du Granit et présidente de la Table des MRC de l’Estrie

« Au même titre que l’arrivée du printemps qui nous amène son lot de bonnes nouvelles, cette annonce des bénéficiaires de bourses de la deuxième cohorte en Estrie nous réjouit au plus haut point. Nous sommes convaincus que les projets qu’ils mèneront à terme favoriseront tout autant leur rayonnement que la vitalité des communautés dont ils sont tributaires. »

Sylvie L. Bergeron, présidente du Conseil de la culture de l’Estrie.

À propos de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de l’Estrie

Ce programme est issu d’une entente triennale conclue en 2023 entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, les municipalités régionales de comté (MRC) de Coaticook, du Granit, de Memphrémagog, des Sources, du Val-Saint-François, du Haut-Saint-François et de La Haute-Yamaska, la Ville de Sherbrooke, le Centre local de développement de Brome-Missisquoi ainsi que la Table des MRC de l’Estrie, en collaboration avec le Conseil de la culture de l’Estrie (CCE). Un montant de 1 825 000 $, réparti sur trois ans, a été investi par les partenaires pour soutenir des projets de création, de production ou de diffusion favorisant des liens entre les arts et la collectivité. Il s’agissait du deuxième appel prévu à cette entente.

À propos du Conseil de la culture de l’Estrie

Le Conseil a pour mission de contribuer à l’essor et à la reconnaissance des arts professionnels et à l’accès à la culture en Estrie. Étroitement lié au développement culturel de la région depuis 1977, le Conseil de la culture de l’Estrie regroupe et soutient des artistes, des organismes et des travailleurs et travailleuses culturel·le·s issus de toutes disciplines artistiques et culturelles sur l’ensemble du territoire de l’Estrie. Souhaitant mobiliser l’ensemble des forces vives de tous les secteurs de la société estrienne, le CCE privilégie une approche sociétale multisectorielle et pluridisciplinaire. Ses activités de concertation le conduisent à des actions de développement, de sensibilisation, de représentation et de promotion, et lui permettent de jouer un rôle-conseil en arts et en culture auprès de différents partenaires.

Source :
Hélène Blais
Conseillère en communication
Conseil de la culture de l’Estrie
[email protected]
819 563-2744, poste 227

Renseignements :
Sabrina Herren
Conseillère en communication
Conseil des arts et des lettres du Québec
[email protected]

Partage

Renouvellement

Rien de plus simple pour renouveler votre abonnement au conseil de la culture que d’utiliser l’un des boutons ci-dessous.

Membre individu

Artiste, travailleur ou travailleuse culturel(le) professionnel(le) ou autre personne intéressée.

25$

Membre organisme

Organisme culturel professionnel ou reconnu ou tout autre organisme intéressé.

45$