Aller au contenu

Un art riche et vivant

Equipe de Quatre-quarts avec Kristelle Holliday, lauréate du Prix Artiste dans la communauté 2022
Equipe de Quatre-quarts avec Kristelle Holliday, lauréate du Prix Artiste dans la communauté 2022 - Les Arts et la Ville et le CALQ

Même si les défis semés par la récente pandémie continuent d’affecter, notamment par leurs effets persistants sur les ressources humaines disponibles, le milieu artistique et culturel estrien, celui-ci résiste tout en continuant d’offrir une programmation riche et variée.

ARTS MÉDIATIQUES, CINÉMA ET VIDÉO

Le cinéma poursuit sa croissance en Estrie! Deux productions d’ici ont obtenu l’appui financier de la SODEC à l’étape de la postproduction :

Projeté en grande première le jeudi 6 avril à La Maison du Cinéma lors de la Soirée d’ouverture du FCMS présentée par Radio-Canada, Des hommes la nuit sera diffusé en salle dès le 7 avril prochain.   

Sporobole et 0/1 – Hub numérique « unissent leurs activités dans une nouvelle mission »

« […] avec le 0/1 – Hub numérique qui vient s’arrimer aux activités de recherches artistiques de Sporobole. La nouvelle mission s’appuie sur le potentiel critique des arts et vise à créer un écosystème […] de collaboration, de réflexion et de création sur les enjeux du numérique ». 

ARTS VISUELS 

L’artiste « des mathématiques », Étienne Saint-Amant, a complété un projet d’intégration à l’architecture avec son œuvre La source vive, intégrée à l’école du même nom (École La Source-Vive), à Ascot Corner au Québec. Il célèbre ainsi l’apport de l’école à notre société. 

Chantal Lagacé prépare son exposition individuelle, le projet photographique Aube, à la Maison des étudiants canadiens de la Cité universitaire à Paris en France, un projet soutenu financièrement par la Ville de Sherbrooke dans le cadre du Programme de bourses aux artistes.

Dès le 2 avril prochain, l’artiste Johanne Bilodeau dévoilera l’installation Écrans et enveloppements à la Maison des arts et de la culture de Brompton. Cette manifestation artistique est « la continuité narrative de La chambre-atelier, installation exposée au Musée des beaux-arts de Sherbrooke en 2022. Ces récents projets visuels tirent leur origine d’une recherche autour de l’idée de l’écran-enveloppement. »

Sylvie Michaud et Jean-Luc Wolff font partie des artistes sélectionnés pour les nouvelles résidences d’artistes du Comité Arts et Culture Jacques-Cartier. Leurs interventions auront lieu à différents moments de l’année, annoncés d’avance sur la page des résidences. Entre temps, l’exposition de Chantal Séguin se poursuit jusqu’au 21 avril à l’Espace Galerie du Centre communautaire et culturel Françoise-Dunn.

Kathleen Loignon, artiste de multiples médiums et techniques (l’huile, l’acrylique, l’encre, le transfert d’image, le collage, l’acier, la peinture, la sculpture, l’installation) présentera son exposition Bellazza Natura & Les chroniques de l’inconscient au Centre culturel Le Parvis dès le 31 mars prochain, sur le thème de la nature et du monde animal. 

DANSE

La compagnie de danse de Sursaut propose une nouvelle création pour le printemps à venir, Moïra, en référence à la « […] part de vie, de bonheur, de malheur, de gloire, assignée à chaque mortel par le destin et à laquelle les dieux eux-mêmes ne peuvent rien changer […] » selon les Grecs antiques. « Librement inspirée du mythe grec des trois moires; sœurs du destin; la pièce Moïra plonge le public dans l’univers de trois femmes sorcières qui affirment leur identité à travers leur rôle de gardienne de la destinée. » La représentation mise en scène par Morgane Le Tiec aura lieu le 28 avril prochain, en complément à trois présentations scolaires en journée. 

LETTRES, LIVRE ET ORALITÉ

Ce secteur est en ébullition ce printemps :  la Maison des arts de la parole revient d’une promenade hivernale contée en nature, près de la fin de l’hiver, après avoir produit et diffusé les 25 contes de l’avent en décembre. Pendant ce temps, les Productions Traces et souvenances et du Salon du livre de l’Estrie ont réchauffé les troupes par  un « party de filles » sous la forme d’un cabaret-hommage à l’œuvre d’Hélène Monette.

L’Association des auteures et auteurs de l’Estrie poursuit la saison en proposant une table ronde sur l’autofiction, le 5 avril prochain.

MÉTIERS D’ART 

L’artiste stokoise Chantal Bouchard, qui a présenté un projet dans le cadre du programme de compagnonnage du Conseil de la culture de l’Estrie, aura droit à des heures de mentorat pour développer ses compétences artistiques. 

MUSIQUE 

Claude Caron, compositeur et pianiste, a fait paraître à la fin de 2022 un album de son cru, Midnight Circus, disponible entre autres sur YouTube, un projet chez NOVOM financé par la SODEC, par Musicaction, par le CALQ, par la SOCAN, par le Fonds des médias du Canada et par le gouvernement fédéral. Oui, c’est possible d’habiter l’Estrie et de bénéficier des ressources financières similaires à celles souvent associées aux projets de musiciens domiciliés dans les grands centres ! 

Parallèlement, c’est à l’Université de Sherbrooke que le collectif Osh’n, formé de trois artistes de l’Estrie Claude-Andrée Rocheleau, Benoît Converset et Andy Bourgeois, tous membres du CCE, a réalisé une résidence de deux semaines en vue la création de son spectacle expérimental,  Le silence et moi, dont la première a été présentée le 6 mars dernier. Ce projet, soutenu par le Conseil des arts du Canada, la Ville de Sherbrooke et le Conseil des arts et des lettres du Québec grâce au Programme de partenariat territorial de l’Estrie,  l’École de musique de l’Université de Sherbrooke, Sporobole et le Centre des arts de la scène Jean-Besré, est « […] une ode aux sons concrets de notre quotidien et des éléments naturels qui nous entourent, mais surtout au silence. Avec ce spectacle multidisciplinaire qui allie technologie, musique concrète et performance, le collectif propose une installation où le son est spatialisé de façon circulaire autour du public, afin de lui proposer un voyage sonore hors du commun. » 

Et la musique offerte en région ne s’arrête pas là : La Route des concerts poursuit le développement de circuits à travers la région, offrant huit concerts en mars seulement. Entre-temps, les Concerts de la chapelle soufflent les bougies de son 15e anniversaire en offrant 6 spectacles d’ici le 30 septembre prochain. 

PATRIMOINE ET MUSÉOLOGIE 

Deux organismes d’ici nous proposent de se replonger dans le passé : la Maison Merry offre de revisiter les traditions de l’érable grâce à des animations historiques avec Les Merry sucrés le 25 et 26 mars, tandis le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier de Valcourt lance dès le 6 avril prochain sa nouvelle exposition temporaire, Train, transporteur de rêves, dédiée aux trains sous toutes ses formes. 

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke célèbre le 40e anniversaire de sa création en organisant un événement-bénéfice présenté par Ubisoft Sherbrooke, le jeudi 20 avril en soirée au Théâtre Granada à Sherbrooke. Des œuvres d’artistes reconnus seront offertes à la vente.

THÉÂTRE ET ARTS DU CIRQUE 

Kristelle Holliday du Théâtre des petites lanternes a reçu le prix « Artiste dans la communauté » offert par Les Arts et la Ville et décerné par le Conseil des arts et des lettres du Québec depuis 2016, pour le projet Quatre-Quarts. Le montant de 10 000 $ qui accompagne ce prix a permis, en partie, la mise sur pied d’un nouveau prix à offrir aux artistes dans le cadre de L’Apéro culturel du Conseil de culture de l’Estrie :  le Prix Art + Environnement sera offert grâce à une entente d’une durée de trois du Conseil de la culture, en partenariat avec Amélie Lemay Choquette de Rurart – Art contemporain en milieu rural et l’Université de Sherbrooke.

Le Petit Théâtre de Sherbrooke se lance dans l’univers des balados avec le Balado des petits ours, des créations de courte durée pour les 4 ans plus, dans le but d’éveiller la curiosité. Sept épisodes conçus par des artistes, dont Érika Tremblay-Roy (Prix du CALQ – Œuvre de l’année 2016) attendent les oreilles des jeunes familles. 

Après avoir fait connaître La traductrice en février dernier, le Théâtre du Double Signe nous transporte avec Danserault dans « un hôtel de villégiature dans une petite bourgade de bord de mer », où un drame communautaire se jouera entre quatre personnes influentes. 

Entre-temps, la résidence d’artistes située au bord de la rivière Magog à Sherbrooke, La Bulle, cet espace de création artistique avec hébergement tenu par Sylvie Baillargeon et Sylvain  Bazinet, continue à accueillir plusieurs artistes d’ici et d’ailleurs, parfois devant un public invité comme en janvier dernier pour Les Productions Muses et Chimères.

BIENVENUE AUX MEMBRES 

Les membres suivants ont adhéré ou ont renouvelé leur adhésion au Conseil de la culture de l’Estrie depuis janvier dernier : Marion Audet, Luc Beaudoin, Lucie Blais, Anne Bolduc, Ilia Castro, Philippe Chauveau, Édouard Dostie Ouimet, Cécile Gingras, Samanta Goulet, Faustine Gruninger, Guylaine Carrier, Jean-François Lemieux, Lise Lépine, Bryant Lopez, Paul Mailhot, Rita-Marie Messier, Marie-Anne O’Reilly, Michèle Ouellet, Lorraine Andrée Parent, Pierre Plante, Maxime Poisson, Jean-François Quirion, Guy Richer, Nicolas Rompré-Cholette, Manuel Roumer, Chantal Séguin, Sonya St-Gelais, Catherine Turmel, Boulv’Art Saint-Camille, l’Ensemble Vocal Massawippi et Le P’tit Bonheur de Saint-Camille. 

Bienvenue à tous et à toutes! 

Photo tirée du site Web Les Arts et la Ville 

Partage

Renouvellement

Rien de plus simple pour renouveler votre abonnement au conseil de la culture que d’utiliser l’un des boutons ci-dessous.

Membre individu

Artiste, travailleur ou travailleuse culturel(le) professionnel(le) ou autre personne intéressée.

25$

Membre organisme

Organisme culturel professionnel ou reconnu ou tout autre organisme intéressé.

45$