Aller au contenu

Espaces culturels à Humano District : un projet en évolution

Humano-District
https://energere.com/energere-sengage-pour-lavenir-avec-le-projet-humano-district/humano-district-sherbrooke/

Le groupe d’artistes et d’organismes culturels, qui s’était formé en 2022 pour développer un projet d’aménagement d’espaces culturels au sein de la maison générale de l’ancien couvent des Petites Sœurs de la Sainte-Famille sur la rue Galt Ouest, poursuit sa collaboration avec le promoteur, M. Mathieu Cardinal, de Services Immobiliers First. 

Les espaces situés au 3e étage et dans la chapelle de l’immeuble permettront d’héberger les membres du collectif, en plus de répondre à des besoins sporadiques de location de salles : création ou production, répétitions, espaces de coworking, de même que des salles de réunion et de formation. Il est aussi envisageable que d’autres organismes puissent s’y établir.

Rappel du contexte

À l’invitation de madame Sylvie Luce Bergeron qui développait un projet pour le couvent avec un autre comité, le Conseil avait rencontré le promoteur et identifié un potentiel intéressant; parce que le projet permettait d’offrir une réponse aux objectifs de mise en commun de ressources matérielles et immobilières du Pôle culturel régional, le Conseil a présenté ce projet au milieu culturel à l’automne de 2022. 

La proposition initiale était de regrouper des investisseurs potentiels qui souhaitaient acquérir un espace au sein du complexe. Toutefois, M. Cardinal a rapidement exprimé le souhait que cette vocation culturelle des espaces soit protégée de la spéculation. Les démarches pour y parvenir ont donc provoqué un changement de cap dans le choix du modèle d’affaires. 

C’est donc avec l’intention de constituer une fiducie d’utilité sociale (FUS) que le promoteur est revenu vers les intervenants et intervenantes des milieux culturels et communautaires impliqués dans la revitalisation du couvent. 

Mieux connues des milieux de la protection de l’environnement, les FUS permettent de retirer des biens mobiliers et immobiliers du marché spéculatif en leur désignant légalement une vocation qui peut uniquement être modifiée par l’intervention d’un tribunal. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez ici une synthèse des connaissances développée par l’organisme Territoires innovants en économie sociale et solidaire (TIESS).

Des avancées stimulantes

Dans les derniers mois, le groupe a reçu pour analyse une proposition d’occupation des espaces du troisième étage et de la chapelle. La proposition a été conçue en fonction des besoins qui avaient été transmis au promoteur et à son architecte.

Le groupe analyse aussi différents scénarios sur la façon optimale d’assumer son double rôle de bénéficiaire de la fiducie et de gestionnaire des espaces culturels. À ce jour, l’attention du collectif se tourne vers des solutions provenant de l’économie sociale qui offriraient assez de souplesse pour intégrer plusieurs éléments de différentes natures dans les opérations du groupe (partage de ressources, location des espaces, gestion d’équipements spécialisés, etc.).

Tous ces éléments permettent donc au milieu culturel d’envisager favorablement la poursuite du développement de ce projet.

Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec Jean-François Hamel.

Pour développer ce projet, sont réunis les organismes et les artistes suivants : 

CFLX – Radio communautaire de l’Estrie 
Conseil de la culture de l’Estrie
Johanne Côté 
Pedro Diaz
Fannie Gaudette
Maison des arts de la parole
Pôles Magnétiques – arts & culture 
Salon du livre de l’Estrie
SYLLAD

Partage

Renouvellement

Rien de plus simple pour renouveler votre abonnement au conseil de la culture que d’utiliser l’un des boutons ci-dessous.

Membre individu

Artiste, travailleur ou travailleuse culturel(le) professionnel(le) ou autre personne intéressée.

25$

Membre organisme

Organisme culturel professionnel ou reconnu ou tout autre organisme intéressé.

45$