Les lauréats et les lauréates crèvent l’écran à L’Apéro culturel 2021

Visuel lauréats 2021 Apéro culturel de l'Estrie
CCE

Logo de L’Apéro : sanscravate.ca

En compagnie de ses fidèles partenaires, le Conseil de la culture de l’Estrie a procédé au dévoilement des lauréats et des lauréates 2021 des prix en arts et culture de l’Estrie lors du déroulement de son événement annuel de reconnaissance des artistes et des organismes culturels professionnels estriens, L’Apéro culturel.

Valérie Whissell

Prix RelèveEn partenariat avec le Cégep de Sherbrooke

L’artiste Valérie Whissell a reçu le Prix Relève qui est assorti cette année d’un montant de 1000 $ (une majoration par rapport au montant de 500 $ remis les années passées) de Jocelyn Beaupré, directeur adjoint aux études pour les programmes artistiques au Cégep de Sherbrooke. Le partenariat du Cégep de Sherbrooke prend appui sur sa nouvelle Politique des arts et de la culture du Cégep de Sherbrooke.

À propos : « ITs Ok » DE L’OMBRE VERS LA LUMIÈRE est la plus récente exposition de l’artiste, présentée à la Maison des arts et de la culture de Brompton du 19 septembre au 7 novembre 2021. L’art de Valérie Whissell est un amalgame du design graphique influencé par l’art de rue « Street art » et de l’art conceptuel et social. Elle aborde principalement des thèmes relatifs à la santé mentale et à la communauté LGBTQ&+. L’artiste s’inspire également des changements sociaux, environnementaux, économiques et spirituels de l’actualité comme le respect des territoires autochtones.

Commentaires du jury : « Valérie Whissell est le symbole d’un mouvement qui se réclame à la fois de l’excellence artistique et d’une participation active à la vie sociale de notre région. Tout en présentant une démarche artistique vibrante, elle inscrit sa création dans des enjeux qui lui ressemblent et qui parlent aussi de nous. Qu’elle raconte par son art les défis et les enjeux liés à la diversité sexuelle ou de genre, de la santé mentale ou du processus de guérison, cette artiste touche des cordes qui font vibrer. Valérie Whissell ne se contente pas de créer, elle communique et diffuse de manière active son art et ses messages, par exemple via une démarche en médiation culturelle avec des étudiants et étudiantes en psychologie, ainsi que par diverses conférences en lien avec des communautés marginalisées. »

Le BEAM

Prix Développement culturel – En partenariat avec Entreprendre Sherbrooke (CDEC) et la Société nationale de l’Estrie (SNE)

Le BEAM, (Bureau Estrien de l’Audiovisuel et du Multimédia) représenté par l’artiste entrepreneur et fondateur Pierre-Philippe Côté, a reçu le Prix Développement culturel assorti d’un montant de 1000$ remis par le directeur général d’Entreprendre Sherbrooke, Charles-Olivier Mercier, et par le président de la Société nationale de l’Estrie, Étienne-Alexis Boucher.

À propos : Installé dans l’ancienne église du village de Saint-Adrien, Le BEAM est un lieu inspirant pour favoriser la création de projets culturels riches qui mettent en œuvre le talent régional. L’organisme en place depuis 2019 se destine à organiser les ressources, les lieux et le matériel nécessaires pour faire de l’Estrie une destination de choix en production culturelle d’avant-garde. Depuis sa création, Le BEAM a su s’entourer de plus de 200 membres de la communauté créative estrienne afin de multiplier les opportunités de projets intégrant les arts et la culture sur le territoire et au-delà.

Commentaires du jury : « Le BEAM est un pôle d’attraction qui touche à la fois les créatrices et créateurs de notre région et celles de plusieurs autres tout autour. Tout en se positionnant comme un acteur de premier plan pour le cinéma d’ici et d’ailleurs, l’organisme touche en même temps d’autres disciplines, d’une part en valorisant le patrimoine religieux, et de l’autre en offrant de nombreux services à d’autres disciplines artistiques. Situé à une croisée de chemins dans le village de Saint-Adrien, l’organisme s’implique à la fois de manière marquée dans le développement du territoire rural, notamment en donnant accès à des pratiques innovantes, à des ressources technologiques de qualité et à de la main-d’œuvre spécialisée. »

Nicolas Zemmour

Prix Excellence culture Estrie – En partenariat avec Télé-Québec

Nicolas Zemmour a reçu le Prix Excellence culture Estrie de Mélodie Turcotte, agente de coordination régionale de la Direction de La Fabrique culturelle et des partenariats de Télé-Québec, et de Sylvie L. Bergeron, présidente du Conseil de la culture de l’Estrie. L’artiste se mérite la production d’une vidéo qui sera diffusée sur La Fabrique culturelle, la plateforme culturelle numérique de Télé-Québec (valeur 6500 $); de plus, un montant minimum de 1500 $ en services d’accompagnement (expertise, service-conseil, compagnonnage) et un montant de 500 $ sont offerts par le Conseil de la culture de l’Estrie.

Vote des membres du Conseil de la culture : La particularité du prix est que le vote des membres du Conseil de la culture de l’Estrie a déterminé l’artiste lauréat parmi les trois finalistes du prix.

À propos : Nicolas Zemmour débute sa carrière d’interprète, de chorégraphe et d’enseignant en Europe. En 2017, il signe sa première création internationale, La brisure des vases, en collaboration avec Les Théâtres de la Ville de Luxembourg. Au Québec depuis 2019, il s’installe à Sherbrooke et fonde sa compagnie, le ZemmourBallet. Depuis, sa feuille de route fait état d’une soirée d’improvisation, du Festival de danse servi au volant (24 artistes et 1000 spectateurs), d’une création présentée au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, Lemniscate, et du Festival de danse Amène ta chaise (20 danseurs et 15 poètes). La prochaine année sera l’occasion de porter quelques projets dont la création chorégraphique L’enfer d’un monde, s’inspirant de la problématique des violences conjugales et le Festival de danse contemporaine de Sherbrooke.

Commentaires du jury : « Proactif, cet artiste de la danse a mobilisé de nombreux partenaires depuis son arrivée dans la région autour de projets tous plus originaux les uns que les autres. Tout en poursuivant l’excellence artistique par la création d’œuvres de qualité, Nicolas Zemmour a pour volonté de démocratiser la danse, de la rendre plus accessible. Son dynamisme remarquable en a fait à la fois un coup de cœur du jury et le choix des membres pour 2021. Il souhaite maintenant bien s’entourer pour faire rayonner son art à la fois ici et ailleurs, souhaitons-lui que son projet se réalise le plus tôt possible. »

Ariane DesLions

Prix du CALQ – Artiste de l’année en Estrie – En partenariat avec le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et La Fabrique culturelle de Télé-Québec

Ariane DesLions a reçu le Prix Artiste de l’Estrie en Estrie qui est assorti d’un montant de 10 000 $ de Céline Lavalée, directrice du soutien aux artistes, aux communautés et à l’action régionale du Conseil des arts et des lettres du Québec, présente à ce titre. De plus, afin de promouvoir la création artistique de l’Estrie et favoriser le rayonnement de l’artiste lauréate, La Fabrique culturelle de Télé-Québec en réalisera un portrait vidéo au cours de l’année de la remise du prix (sauf exceptions).

À propos : Ariane DesLions a un parcours singulier. Auteure-compositrice-interprète et « fabricoleuse », basée à Sherbrooke et diplômée en travail social, elle propose un projet artistique porté par la nécessité de prendre la parole. Elle s’adresse aux enfants à travers des thèmes audacieux et rarement abordés dans la chanson jeunesse : conflits familiaux, immigration, deuil, pauvreté, santé mentale, etc. À travers une poésie adaptée au jeune public et des mélodies accrocheuses, Ariane DesLions offre des outils en chansons pour accompagner les enfants à traverser les tempêtes du quotidien et à se tricoter de la résilience pour se bricoler des rêves en couleur. La multi-instrumentiste transforme les mots et rafistole des instruments de musique inédits à partir d’objets recyclés : roukistar (guitare), pelalunch à quatre cordes (ukulélé), gougoune o fun, soumariflûte et plusieurs autres.

Commentaires du jury : « Ariane DesLions a récemment connu une période effervescente, parsemée de marques de reconnaissance, dont une première nomination au gala de l’ADISQ. Audacieuses, ses créations démontrent une qualité musicale indéniable et rejoignent le cœur d’une ribambelle d’enfants, à travers des thématiques importantes », ont mentionné les membres du jury réuni(e)s par le CALQ.

Nous félicitons chaleureusement tous les lauréats et les lauréates! Nous remercions également infiniment tous nos partenaires sans qui la tenue de cet événement n’aurait pas été possible et notre trio à l’animation : Mylène Rioux, Marianne Roy et Benoît Converset!

Partenaires Apéro 2021

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin