Aller au contenu

Entrepreneuriat artistique : Faites entendre votre voix! 

Visuel de promotion du projet Entrepreneuriat artistique

Troisième d’une série de trois articles par Jean-François Hamel 

L’occasion de vous faire entendre et d’influencer le développement d’une offre d’accompagnement et de référencement en entrepreneuriat artistique est arrivée!

En effet, que vous soyez artiste ou gestionnaire d’un organisme culturel, je vous invite à répondre au sondage ci-dessous qui nous permettra de mieux identifier vos besoins. Avec cette information, nous pourrons orienter la nature des services qui vous seront offerts et tisser des liens fructueux avec l’écosystème entrepreneurial déjà en place. 

Attention! Vous avez jusqu’au 31 mars 2024 pour y répondre.

Vous hésitez? C’est peut-être normal...

Vous doutez que votre participation à ce sondage contribue réellement à favoriser la résilience de tout le milieu culturel? Vous ne vous considérez pas comme entrepreneur(e)? Je vous invite à lire ce qui suit attentivement. 

Le mot entrepreneuriat fait encore sourciller dans le milieu culturel. On pourrait même aller jusqu’à dire qu’il dégoûte certaines personnes qui l’associent à un modèle visant exclusivement le profit et l’enrichissement. Mais est-ce que c’est le cas? Est-ce qu’il ne s’agirait pas plutôt d’une simple question de terminologie? 

Jusqu’ici dans cette série nous avons vu ensemble que définir clairement l’entrepreneuriat n’est pas chose facile. Mais si je vous disais que le jour où vous avez mis sur pieds votre compagnie de production, êtes devenu artiste-producteur ou que vous avez ouvert votre compte Etsy pour vendre en ligne votre production, vous êtes devenu entrepreneur(e), seriez-vous prêt(e) à l’accepter?  

Au fil du temps, j’ai acquis la conviction qu’on donne aux mots un pouvoir qui se retourne parfois contre nous. En toute franchise, j’ai moi-même souvent détourné des conversations importantes parce que je m’attardais davantage au contenant qu’au contenu. J’ai mis du temps à accepter que ces mots-valises, bien que chargés de toutes sortes de sens, permettent simplement de faciliter la communication. Alors, dans un effort de compromis mutuel, peut-être qu’il serait plus juste de parler de compétences entrepreneuriales?  

Dans un cas comme dans l’autre, l’objectif reste le même : vous aider à naviguer plus calmement les eaux vives d’une pratique artistique professionnelle. 

Compétences entrepreneuriales

Dans un contexte artistique, on entend par compétences entrepreneuriales un ensemble de capacités, de connaissances et de traits de caractère nécessaires pour gérer avec succès une entreprise artistique ou créative. Ces compétences couvrent un large éventail d’aspects, allant de la gestion financière à la promotion de soi en passant par la créativité et l’innovation.  

Voici quelques exemples de compétences incontournables dans le contexte des arts : 

Gestion financière : La capacité à gérer efficacement les finances d’un projet artistique, y compris la budgétisation, la comptabilité, et la recherche de financement ou de subventions. 

Planification stratégique : La capacité à développer un plan stratégique à long terme pour le développement de son entreprise artistique, en tenant compte des objectifs, des ressources disponibles, et des opportunités du marché. 

Marketing et promotion : La compétence à promouvoir efficacement son travail artistique, à développer une image de marque, à utiliser les médias sociaux et d’autres canaux de communication pour atteindre un public plus large. 

Créativité et innovation : La capacité à générer des idées créatives, à innover dans son domaine artistique et à rester à jour avec les tendances émergentes. 

Réseautage : La compétence à établir et à entretenir des relations avec d’autres artistes, des professionnels de l’industrie, des clients potentiels, et d’autres parties prenantes qui peuvent contribuer au succès de l’entreprise. 

Gestion du temps : La capacité à gérer efficacement son temps et ses priorités pour maximiser la productivité et atteindre les objectifs fixés. 

Résilience et gestion du stress : La capacité à faire face aux défis, aux revers, et à maintenir une attitude positive malgré les difficultés rencontrées dans le monde artistique souvent imprévisible. 

Compétences en négociation : La compétence à négocier des contrats, des collaborations et d’autres accords de manière à maximiser les avantages pour son entreprise artistique. 

Compétences en leadership : La capacité à diriger et à inspirer une équipe, le cas échéant, en favorisant un environnement de travail collaboratif. 

Adaptabilité : La capacité à s’adapter aux changements rapides dans l’industrie artistique et à ajuster sa stratégie en conséquence. 

Évidemment, ces compétences peuvent varier en fonction du domaine artistique dans lequel vous évoluez. Elles varient aussi en fonction des objectifs que vos vous êtes fixés. Chose certaine, en développant ces compétences, vous arriverez à mieux positionner vos projets et à les mener, de l’idéation jusqu’à la rencontre avec le public. 

Je réitère donc mon invitation : aidez-nous à vous aider!
Et n’hésitez pas à partager dans vos réseaux!

Vous voulez en savoir plus?
Vous avez manqué les deux premiers articles?

Voici les liens pour ce faire:

Article 1 de 3 : Accompagner le développement entrepreneurial en culture

Article 2 de 3 : Développer une culture entrepreneuriale dans le domaine des arts

 

Le projet en entrepreneuriat artistique est une réalisation du Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec, soutenu financièrement par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Il est réalisé grâce à la participation d’agents et d’agentes issus de chacun des conseils régionaux de la culture, dont le vôtre, le Conseil de la culture de l’Estrie.

Logo RCRCQ - Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec

Partage

Renouvellement

Rien de plus simple pour renouveler votre abonnement au conseil de la culture que d’utiliser l’un des boutons ci-dessous.

Membre individu

Artiste, travailleur ou travailleuse culturel(le) professionnel(le) ou autre personne intéressée.

25$

Membre organisme

Organisme culturel professionnel ou reconnu ou tout autre organisme intéressé.

45$